28.9.16


5.9.16

nouvelle migration








Je trouve qu'on en a pas mal profité du système de l’argent, de la consommation et du confort. 
C’est chacun son tour. 
Je propose de créer une nouvelle migration. Un mouvement de la capitale à la forêt. Comme ça on laisse notre place aux migrants qui arrivent en masse. Ils sont carrément là à cause de nous et on a bien été éduqué, donc on s’éclipse poliment. On leur laisse nos apparts, nos bagnoles, nos ordis, et tout. Évidement si jamais il y a parmi eux des précoces qui ne croient déjà plus à l’argent, ils sont les bienvenue avec nous, surtout qu’ils auront pas mal de trucs à nous apprendre question débrouille et survie.
Nous on migre en forêt. 
Nous, c’est tout ceux que ça branche. 
On part avec presque rien, pas grand chose, une veste tente, des bonnes chaussures et on expérimente. 
On test les forêt, les campagnes, les zoning, les marrais, les chemins de graviers, bref tout ce qui nous tente. On part sans un but, aucune idée de production, d’organisation, de rendement, aucune idée. Juste être là avec notre corps tout bidon, debout, coucher, en boule, par terre. On expérimente à fond le fait de glander. On ne fait rien, rien d’autre que de réfléchir à notre position par apport à cette racine, à cet arbre, à la forêt toute entière, à la terre et au cosmos.